AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 21/11/2010
♛ Age du perso : 25
♛ Échanges : 336
♛ Avatar : Kristen Stewart



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: A voir


MessageSujet: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 19:32

DUROY Camille Laura


♛ Nationalité : Française
♛Date de naissance : Dix juin dix-neuf quatre-vingt treize
♛Age : Dix-sept ans
♛Études : Etudiante en droit
♛Groupe : Molière
♛Avatar : Kristen Stewart


How could I describe myself ?

« Le bonheur ? C'est juste une connerie. »

Camille Laura Duroy, surnommée Cams' mais seulement par ses amies a vu le jour un certains dix juin dix-neuf cent quatre-vingt treize en France. Issue d'une famille qui avait de l'argent, elle eu une enfance heureuse. Pas de frères et sœurs. Jusqu'à ses dix ans elle était heureuse. À partir de ce jour, tout a basculé. Sa mère fut fauchée par une voiture alors qu'elle allait rejoindre sa fille avec qui elle était allée cherchée du pain. La mort de quelqu'un change toujours une personne. Mais là, voir sa mère mourir, sous ses propres yeux est pire que tout. Elle a perdu goût à la vie. À quinze ans, alors qu'elle maigrissait à vue d'œil, c'est son père qui l'a sortit du fond. Il l'obligea à revivre. Mais un malheur n'arrive jamais une fois. Quelques mois avant ses dix-sept ans, elle apprit qu'elle attendait un enfant, d'un garçon avec qui elle avait essayé. Paniquée, elle se fit avorter et garda ça pour elle. Mais elle est restée mélancolique car elle repense souvent à la vie qu'elle a ôtée à se petit être qui grandissait en elle. Mais de cet événement naquit une nouvelle Camille. Elle rentra à la Sorbonne avec brio, et un projet d'échange avec Yale, lui serait bénéfique, elle qui a toujours rêvé d'être bilingue.

« L'enfance c'est le meilleur moment d'une vie. Ton seul soucis c'est de savoir si la fleur aura cinq ou six pétales. »

Le dix juin dix-neuf cent quatre-vingt treize. C'est ce jour là que Camille choisit pour pointer sa petite frimousse. Elle combla de bonheur son papa et sa maman. Un petit bébé ça chamboule tout. Camille n'échappera pas à la règle. Après des débuts assez difficiles, et quelques crises de larmes de la part de sa maman, la vie avait trouvé son petit train. Les Duroy n'avaient jamais été à plaindre. Ils avaient de l'argent. Beaucoup même. Ils gagnaient très bien leurs vies, et avaient hérités tout deux de gros héritages. Camille fut couverte de jouets, de poupées, de jeux. Elles étaient une enfant gâtée, mais n'en abusait jamais. Elle était assez vive d'esprit, et elle décida très jeune, vers quatre ou cinq ans, que les jouets qu'elle ne voulait, elle les donnerait. Quand elle avait annoncé ça à ses parents, avec son petit trou dans sa bouche, elle avait perdu une dent, ils avaient ri et l'avaient tout deux serrés dans leurs bras, lui disant qu'ils l'aimaient. Malgré que la petite Camille les comblait, leurs rêves étaient d'avoir une grande, mais ils n'arrivaient plus à avoir d'autres enfants. « Maman ? Pou'quoi tu pleu'e ? C'est le bébé ? Y veut pas pousser dans ton bidou ? » « Oh ma petite Camille ! C'est exactement ça ! » « Et bah c'est un mézant bébé, pa'ce que t'es la meilleu'e maman du monde entier ! ». Que voulez-vous répondre à ça ? Ses parents avaient expliqués à Camille qui l'aimaient, mais qu'ils voulaient qu'elle est un petit frère ou une petite soeur. La petite, au lieu de pleurer, leur avait demandé comment on faisait les bébés. « Heu … Et bien … En faite, c'est très compliqué. Il faut que le papa et la maman, ils aient une bague, comme nous, et qu'ils se fassent des bisous, pleins de bisous. Et puis hop ! Un bébé pousse dans le ventre de la maman ! ». L'explication, plutôt maladroite, de son père sembla convenir à la fillette qui partit jouer dans le salon.

« Si tu meurs, alors pourquoi on te donne la vie ? »

Camille avait dix ans. Elle s'en rappelle très bien. Même de la période qui a suivit. Elle était allée cherché le pain avec sa mère, après qu'elle soit allée faire les magasins ensemble. Juste toute les deux. Elles avaient mangés une glace, et là elle rentrait. Camille avait la rue déserte et attendait sa maman. Au loin, une musique bruyante se faisait entendre. Sa mère sortit de la voiture, et elle ne regarda pas avant de traverser. La voiture arriva sur elle à toute vitesse. Elle ne pouvait pas l'éviter. Camille était figée. Elle voyait la scène au ralentit. Elle voyait, les yeux de sa mère se poser sur elle, et lui dire qu'elle l'aimait. Elle voyait les chauffeurs, complètement ivre, qui ne s'arrêtaient pas et qui continuaient leur route, comme si de rien n'était. Elle avait vu le cœur de sa mère s'élever dans les airs, et retomber au sol. Elle avait vu le sang jaillir. Elle avait entendu les gens hurler. Elle n'avait pas senti les larmes qui avaient coulés sur ses joues. Elle n'avait pas vu le policier qui l'avait ramené chez elle. Elle avait mal. Ça elle le savait. Ils étaient montés chez elle. On avait annoncé la mort d'une mère, d'une épouse, d'une amie. « Maman ... ». Les seuls mots que Camille réussit à souffler avant de s'effondrer dans les bras de son père. Elle n'aurait plus sa maman. Elle ne pourrait jamais lui dire de qui elle serait amoureuse. Elle ne la verrait plus sourire. Elle n'est plus là.

Les mois qui suivirent furent horrible. Le père essayait de garder constance devant sa fille, mais c'était dur. Elle était vide. Ses yeux ne brillaient plus. Elle ne parlait plus. Elle allait mal. Elle avait vu des psys, mais elle ne leur parlait pas. Son père avait cru la perdre au moment de la mise en terre du cercueil. La détresse de sa fille avait été insupportable. Personne ne pouvait comprendre. Ils n'étaient pas restés. Une fête après un enterrement ! N'importe quoi ! Ils étaient rentrés chez eux, c'étaient assis dans le canapé, et avaient attendus. Ils étaient restés trois jours comme ça. La maison était vide. Calme. Angoissante. Les cinq années qui suivirent furent un réel combat, pour le père comme pour la fille. Au collège, elle c'était mise à l'écart, se noyant dans son chagrin, dans son mutisme. Son état s'aggravant. Elle ne mangeait presque plus et maigrissait à vue d'œil. « Camille ! Il faut te reprendre ! Maman n'aurait pas voulu te voir comme ça ! Elle n'aurait pas aimer. Tu le sais ! Allez ma grande. Je sais à quel point c'est dur, mais on va y arriver. Je te le promets. » Alors, lentement, comme par peur de se briser, Camille remonta la pente. Elle allait y arriver. Ils y arriveraient. Et ils ont réussis. Certes, la douleur est toujours là, mais aujourd'hui ça va mieux.

« Replonger. »

On aurait pu croire, que tout se serait bien passé pour Camille. Mais en faite, pas du tout. Là, sa vie venait à nouveau de basculer. Dans ses mains, tremblantes, elle tenait ce petit bâtonnet. Positif. Bon dieu ! Depuis quelques jours, elle ne se sentait pas très bien. Elle vomissait le matin et certaines odeurs la rebutaient. Elle avait acheté un teste de grossesse. Il y a exactement treize semaines, elle avait fait l'amour pour la première fois, et ils avaient oubliés de se protéger. Camille n'était pas sous pilule. Et là, tout de suite, elle ne savait pas quoi. Elle allait bientôt avoir dix-sept ans, et son père n'accepterait pas qu'elle garde son enfant. Elle attrapa l'emballage, le test et sortit de la salle de bain. Elle attrapa toute ses affaires et se rendit à l'hôpital. Elle devait avorter. Elle ne pouvait pas le garder. Et si son père venait à l'apprendre ? Comment allait-il réagir ? Et sa mère ? Qu'aurait-elle dit ? Une larme roula sur sa joue, qu'elle essuya.

Elle se réveilla. On l'avait endormi et on lui avait retiré son enfant. Il n'était plus là. Une vague de remord la submergea. Elle venait d'ôter la vie à un bébé. Son bébé qui plus est. Mais, elle n'aurait jamais pu l'assumer. Jamais. Elle était trop jeune. Dans quelques temps, elle allait passer son bac, entrer à la Sorbonne, et faire sa vie. Voilà. Pas de place pour un enfant. Mais elle regrettait. Mais au fond d'elle naissait une nouvelle force.

« Et la vie continue. Même si tu n'es plus là. »

Aujourd'hui quand je repense à tout ça, je me dis que ma vie est catastrophique mais pas tant que ça. Certes, ma mère n'est plus là, et ça je ne pourrais pas l'effacer. Mais grâce à cet enfant, j'ai eu une nouvelle force. J'ai à nouveau eu confiance en moi. Tant et si bien, que j'ai réussi rentrer à la Sorbonne. Ce ne fut pas simple, mais j'ai réussi. Et aujourd'hui, mon rêve est devenir bilingue. Alors oui, ce projet à Yale me tente bien. Et quand, je me demande si ma vie aurait été différente avec un enfant, je regrette mon geste. J'ai ôté la vie, et la mélancolie est souvent présente. Peut-être que mon père l'aurait accepter. Peut-être que de là où elle est ma mère aurait été fière de moi. Alors oui, j'ai toujours des remords, et j'en aurais toujours.


Behind my avatar

♛ Prénom ou pseudo : Marine || Chou.
♛Age : Quinze ans
♛Où nous as-tu découvert ? PRD
♛Pourquoi avoir choisi le forum ? Le contexte *.* ! Le design *.* ! Le PV que j'ai pris *.*. *Pleure tellement j'ai d'émotions.*
♛Code règlement : Validé par Lorena



Dernière édition par Camille L. Duroy le Dim 21 Nov - 23:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fam-old.1fr1.net/fiches-validees-f20/camille-laura-duroy-

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 24/10/2010
♛ Age du perso : 28
♛ Échanges : 996
♛ Avatar : Chace Hotness Crawford



Diary
♛ Statut: C'est compliqué
♛ Pour RP:


MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 19:36

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :D
Si tu as des questions, n'hésites pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 21/11/2010
♛ Age du perso : 25
♛ Échanges : 336
♛ Avatar : Kristen Stewart



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: A voir


MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 19:40

J'a une micro question x)
Pour l'âge, on pouvait mettre ce qu'on voulait ? Parce que j'ai lu la fiche, mais j'ai rien trouvé.
Après, l'éco m'a peut-être engourdi le cerveau et je n'ai pas trouvé xDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fam-old.1fr1.net/fiches-validees-f20/camille-laura-duroy-

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 24/10/2010
♛ Age du perso : 28
♛ Échanges : 212
♛ Avatar : Americaine



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP:


MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 19:40

Bienvenue parmi nous hearty
Très bon choix d'avatar heart Bonne chance pour la suite de ta fiche, si tu as une question, n'hésite pas, ma boîte de messagerie est ouverte (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 21/11/2010
♛ Age du perso : 25
♛ Échanges : 336
♛ Avatar : Kristen Stewart



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: A voir


MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 19:41

Merci tout les deux heart

Haaaaaaaaan, deux beaux mecs qui me souhaitent la bienvenue bave

On signe où pour rester à vie ? *Sourire angélique*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fam-old.1fr1.net/fiches-validees-f20/camille-laura-duroy-
Invité
avatar

Invité






MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 20:12

Bienvenue sur le forum :)
Je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fiche et si tu as des questions n'hésites surtout pas :)

Pour l'âge tu peux mettre celui que tu veux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité






MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 20:44

    Bienvenue parmi nous !
    Et je suis d'accord avec toi pour dire que y'a pas mal de beaux mecs qui nous entourent ici 8D
Revenir en haut Aller en bas

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 21/11/2010
♛ Age du perso : 25
♛ Échanges : 336
♛ Avatar : Kristen Stewart



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: A voir


MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Dim 21 Nov - 23:54

Merci à tous heart
Maëlle il nous faudra un lien hearty

Bon, j'ai fini ma fiche et vous êtes des méchants, parce que l'histoire m'a inspiré et je n'arrivais pas à dormir à cause de vous, bande de méchants hidden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fam-old.1fr1.net/fiches-validees-f20/camille-laura-duroy-

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 24/10/2010
♛ Age du perso : 27
♛ Échanges : 1233
♛ Avatar : Dianna Agron



Diary
♛ Statut: C'est compliqué
♛ Pour RP: Indisponible


MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   Lun 22 Nov - 16:50

Muhaha, bienvenue parmi nous Camille ! Et oui, nous sommes très méchants ici - tu t'en rendras vite compte ! Je suis super contente que l'histoire t'ai plu (un des PVs dont je suis fière, c'est bien Camille !) et que tu n'aies pas dormi à cause de ça evil Assez parlé inutilement, saches que tu es validée ! N'oublies pas de faire rescencer ton avatar comme "pris" ! hearty



J'ai appris que les adieux feront toujours mal. Que les photos ne remplaceront jamais le plaisir qu'on éprouvait le moment où elles ont été prises. Que les souvenirs bons ou mauvais feront toujours pleurer & que les moments ne serons jamais aussi forts que les sentiments que l'on éprouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fam-old.1fr1.net/fiches-validees-f20/and-then-an-angel-pa



Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

Camille Laura Duroy || « Je pleurais quand je vins au monde, et chaque jour me montre pourquoi. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• FRENCHIES AND AMERICANS :: « Life is hard to explain, but easy to plan » :: Come on, introduce yourself ! :: Fiches validées-


 
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com