AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma Super-Héroïne, rien qu'à moi... | Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 26/12/2010
♛ Age du perso : 27
♛ Échanges : 77
♛ Avatar : Jamie Dornan



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: Disponible


MessageSujet: Ma Super-Héroïne, rien qu'à moi... | Camille   Jeu 30 Déc - 11:52


Camille & James

    Venir à Amsterdam était sans aucun doute la meilleure chose que j’avais faite ces dernières années. Au début, certes je n’étais pas trop chaud à l’idée de tout quitter, une nouvelle fois. Mais maintenant que j’étais là, maintenant que cette toute nouvelle vie s’offrait à moi, loin de flash de Steve… Ouais, sans doute la meilleure chose. Non pas que je n’aimais pas le mannequinat, et non pas que je l’adulais… en fait le mannequinat ne me faisait ni chaud ni froid, je faisais uniquement cela parce que s’était venu à moi, comme ça et que ça m’avait permis de me changer les idées. Mais jamais je n’avais cru que ça prendrait une telle ampleur.
    Quand j’étais petit, quand tout allait bien, quand papa et maman était encore là, j’avais ce put*in de rêve de devenir célèbre et sans cesse je répétais que je voulais que partout dans la rue, j’veux qu’on parle de moi. Ils avaient rit, et maman m’avait dit que s’était beau si j’avais su que ce rêve deviendrait réalité, j’aurais rêvé à d’autre chose. Par exemple, j’aurais rêvé à un avenir plus calme, ou j’aurais été, je ne sais pas ingénieur dans le bâtiment et chaque en rentrant j’aurais embrassé ma femme, mes enfants, avant d’appeler mes parents pour voir s’il allait bien.
    Certes, le fait de devenir ingénieur, d’embrasser ma femme et d’avoir des enfants était encore possible. Mais plus jamais, au non jamais je n’aurais le plaisir de pouvoir appeler mes parents et leur demander s’ils vont bien…

    Ce groupe qui m’étais encore inconnu avant que je ne rentre dans ce bar termina enfin sa chanson qui n’arrêtait pas de faire penser au passé et à l’avenir et en commença une autre, un peu plus rock’n’roll. Tranquillement assis au bar, je pivotais sur mon tabouret pour demander au barman un double de ma boisson et une fois le verre devant moi, le prit et le porta à mes lèvres. Mon dieu, qu’est-ce que ça pouvait faire du bien l’alcool, parfois. A condition de ne pas en abuser bien sur… C’est juste que parfois, ça peut avoir du bon, pour oublier. Juste, pour ne pas penser à certaine chose… J’applaudis poliment à la fin de la chanson, n’ayant pas le cœur ni l’envie de me lever et de me joindre à la mini foule.

      « Oh mon Dieu, c’est James Worthington ! »


    Oh mon Dieu, c’est bien mon nom que je viens d’entendre ? Je me retourne et voit un troupeau d’une dizaine de filles me dévisager et se diriger vers moi.

      « C’est bien toi James, hein ? Celui qui a fait des shoots hyper sexys avec… » ; « Non ce n’est… » ; « Si, si ! J’ai regardé les photos au moins 150 fois, c’est bien lui ! » ; « J’vous assure que… » ; « Oh mon Dieu, oh mon Dieu, j’arrive pas y croire ! On a qu’à prendre des photos et taper la pause avec toi ! » ; « Les filles j’suis vraiment dés…. » ; « Trop cool on va prendre des photos avec James Worthington ! Avec un peu de chance on se retrouva sur son site officiel… » ; « Parce que j’ai un sit… » ; « On va déjà les mettre sur notre forum à nous! J’vous déjà le titre du topic…» ; « Votre forum ? » ; « Les adminettes rencontrent votre idole… » ; « Admi…. »


    Ok, il avait juste rien compris à ce qui était en train de se dérouler. Il n’arrivait pas à en placer une seule ! Et quand il arrivait enfin à dire un mot, c’est comme s’il n’avait strictement rien dit ! Apparemment ces filles étaient tout simplement raides dingues de lui…

      « On devrait lui pauser des questions, non ? » ; « Oh ouais, t’as trop raison, on pourra poster son interview comme ça… » ; « Et compléter sa biographie ! Parce qu’on sait rien du tout sur son enfance ! » ; « N’empêche il est encore plus beau qu’en photo… » ; « Ah ouais de trop ! Attends, je prends trop une photo !»

    Une blonde aux cheveux bouclés colla ses lèvres contre ma joue au moment même ou son amie au décolleté tout aussi plongeant que le sien prit la photo.

      « Trop cool ! » ; « Ah ouais de trop… » ; « En plus, t’es trop bonne sur cette photo ma Chérie ! »


    Complètement dépassé par les événements et avant qu’une autre en prenne plaisir à coller ses lèvres hyper collante sur sa joue, je me levais, vidant mon verre, attrapant mon blouson en cuir et partant… Je ne sais ou.

      « Hé attends ! Tu vas ou ? » ; « Peut-être qu’il veut qu’on le suive… » ; « Ouais c’est ça ! On a qu’à le suivre ! »


    Je n’avais qu’une envie à ce moment précis, sortir de cet endroit et en gagner un autre beaucoup plus calme et sans qu’une dizaine de filles surexcitées ne se jettent sur moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 11/12/2010
♛ Age du perso : 24
♛ Échanges : 304
♛ Avatar : Emma Watson



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: Disponible


MessageSujet: Re: Ma Super-Héroïne, rien qu'à moi... | Camille   Jeu 30 Déc - 19:27


James &
Camille
Les talons de Camille claquaient sur les pavés des rues d'Amsterdam. Emmitouflée dans son manteau, les mains solidement enfoncées dans ses poches, elle jurait contre le froid hivernal qui lui brûlait les joues. Elle jeta un coup d'œil à sa montre et pressa le pas, le concert allait commencer. Ses pas la guidaient vers son repère, elle ne réfléchissait même pas au chemin qu'elle empruntait tant c'était devenu une habitude de s'y rendre. De nombreuses rues maintenant familières défilèrent avant que Camille n'arrive enfin devant son bar préféré. Camille Zoé Peterson dans un bar,lieu de débauche et de folie, il n'y avait rien de plus paradoxal. Mais si elle se rendait là-bas chaque vendredi, c'était pour la musique. Des groupes plus que bons se succédaient sur la scène de ce petit bar et Cam y trouvait là un moyen de décompresser un peu. Les employés la connaissaient maintenant et on pouvait même dire qu'ils étaient tous une sacrée bande de potes. Tous passionnés de musique, ils n'auraient raté pour rien au monde leur rendez-vous du vendredi. C'était d'ailleurs grâce à eux que Camille pouvait entrer dans le bar. En effet, elle était mineure et ses amis serveurs s'arrangeait toujours pour qu'elle puisse entrer par la porte de service, située à l'arrière du bâtiment. Ainsi, quand Cam arriva devant le bar, un des serveurs l'attendait dehors en fumant une clope. Il salua chaleureusement la Peterson et la fit entrer. A peine fut-elle à l'intérieur qu'elle lâcha un long soupir de contentement; elle se sentait comme à la maison. La porte claqua, enfermant dehors le vent glacial et la Camille sérieuse et timide que tout le monde connaissait. Elle enleva son manteau et pénétra dans la salle bruyante et étouffante. Elle fut accueillie par des cris de joie de la part de ses amis serveurs alors qu'elle jetait ses affaires derrière le bar et s'asseyait sur celui-ci. Elle examina la salle d'un regard circulaire et reconnu quelques habitués du bar, des étudiants et … un jeune homme qu'elle était sûre d'avoir déjà vu. Elle lui jeta quelques coup d'œils, essayant de mettre un nom sur ce visage mais elle détourna bien vite son attention sur le concert qui commençait. Le groupe jouait une de ses chansons préférées et elle fredonnait les paroles avec une de ses amies. Mais alors que la chanson venait tout juste de se terminer, Camille remarqua de l'agitation dans la foule; un groupe de filles étaient devenues hystériques. Elle chercha la source de leur excitation et son regard se posa sur le jeune homme qu'elle avait reconnu quelques minutes auparavant. « Oh mon Dieu, c’est James Worthington ! » Mais bien sûr, ça lui revenait maintenant, c'était un mannequin américain ! Mais que faisait-il à Amsterdam ? Mais Cam balaya très vite ses interrogations lorsqu'elle vit toutes ces filles accaparer le jeune homme de toutes parts. Elles le prenaient en photo, lui sautaient au cou, le laissant à peine respirer. Il essaya de les calmer mais c'était peine perdue, elles ne l'écoutaient absolument pas. Apparemment désespéré, il se leva brusquement, saisit sa veste et chercha la sortie des yeux, les groupies toujours collées à lui. C'est à ce moment là que Camille décida d'intervenir. Elle se leva et fendit la foule, atteignant très vite ce James qui rendait folles toutes ces filles. La Peterson dû jouer des coudes pour pouvoir parler au jeune homme. Elle le saisit par la nuque et approcha sa bouche de son oreille, quitte à l'effrayer d'une telle proximité. « Suis-moi, on sort par derrière. » Maintenant, il fallait juste espérer qu'il ne la prendrait pas pour une de ces filles complètement tarées et qu'il allait se laisser faire. Elle lui prit fermement la main et commença à l'attirer vers la porte de service. Puis elle se retourna vers lui, attendant qu'il la suive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 26/12/2010
♛ Age du perso : 27
♛ Échanges : 77
♛ Avatar : Jamie Dornan



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: Disponible


MessageSujet: Re: Ma Super-Héroïne, rien qu'à moi... | Camille   Sam 1 Jan - 20:09

    Et voilà qu’il se retrouvait au milieu de la foule. Se faisant poussé dans tous les sens et poussant à son tour pour pouvoir passer. Na sachant même pas ou il allait, car avec tout ce monde aucun moyen de repérer la sortie. S’était du joli !
    Mais s’était toujours mieux que de se retrouvé coller à toutes ses filles… vu sa réaction là, il n’avait pas l’air d’un mec normal. Il était à peu près certains que n’importe quel bonhomme aurait tout donné pour se retrouvé autour de ses nanas. N’importe lequel, sauf lui. Parce qu’il n’en avait aucune envie, pas aujourd’hui, pas se soir… Et il était complètement dépassé par ses événements… S’était bien la première fois qu’autant de nanas se jetaient sur lui parce qu’elles étaient fan de lui. S’était flattant… Mais le fait de savoir que ses filles ne l’abordé que parce qu’il était James Worthington, le mec ayant fait des photos en sous-vêtements ou nu… Oui parce qu’il avait déjà pausé nu… Le dérangé. Parce qu’en fait, ces filles ne l’approchaient que parce qu’il était connu et plutôt sexy… non pas pour ce qu’il était vraiment. Ces filles ne savaient rien du tout sur lui et de sa vraie vie…
    James sentit une main se pausait sur nuque, ce qui le surpris légèrement. Puis un souffle frôlant son oreille et quelqu’un lui parlant. Une voix féminine, lui disant de la suivre… Une de ses folles qui voulait encore prendre une photo de lui ? Il aurait dû se méfier, mais en regardant la jeune femme il comprit qu’elle ne faisait pas partie du groupe d’avant. Elle était… différente. La jeune femme lui saisit la main l’incitant à la suivre.
    La manière dont elle s’était adressé à lui, cette manière de le toucher… Ouais, s’était ça qui était différent. Elle s’en fichait totalement de le toucher parce qu’il était quelqu’un de plus ou moins connu, et elle lui parlait simplement parce qu’elle en avait envie, et non pas par intérêt personnel…
    Il se retourna, jetant un coup d’œil derrière lui pour voir les filles d’avant le cherchant et jouant des coudes pour le rejoindre. Puis, se retournant vers l’inconnue lui tenant la main, il hocha la tête et la suivit.
    Jouant à leur tour tous els deux des coudes, pour se frayait un chemin, elle l’emmena vers une prote situé à l’arrière. Une fois dehors, James regarda la petite ruelle plongée dans le noir avant de se tourner vers la jeune femme dont il avait lâché la main.

      « Je n’ai pas la moindre idée de qui tu es… Mais merci ! Je crois que tu m’as sauvé la vie ! »


    Il lui lança un sourire, et lui tendit sa main. Pas sur qu’il soit suffisamment proche pour qu’il puisse lui faire les bises. Ouais s’était un des grands problèmes à James. Il n’avait jamais eu besoin de faire quoi se soit pour être en contacte avec les filles, s’était toujours elles qui venaient à lui, alors il lui arrivait de ne pas vraiment savoir comment réagir face à l’une d’entre elle.

      « Moi, c’est James… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Ma Super-Héroïne, rien qu'à moi... | Camille   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ma Super-Héroïne, rien qu'à moi... | Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• FRENCHIES AND AMERICANS :: « Amsterdam is so magical ! » :: Les bars-


 
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit