AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pfff, même pas core l'heure de manger ! - PV Lorena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 23/12/2010
♛ Age du perso : 29
♛ Échanges : 217
♛ Avatar : Gaspard Ulliel



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: Disponible


MessageSujet: Pfff, même pas core l'heure de manger ! - PV Lorena   Ven 24 Déc - 1:31

J’avais dû endurer deux heures intensives de biologie végétale en ce lundi matin alors autant vous dire que la semaine commençait bien. Je n’avais pas voulu prendre cette option mais devant choisir entre cela ou du droit, je n’avais pas vraiment hésité. Les choses barbantes qui ne servent à rien, ce n’est pas vraiment pour moi ! J’aime faire et apprendre des choses qui servent à quelque chose dans le futur ou rien que pour améliorer ma culture générale quoi… Mais là, c’était peine perdue quoi !

Pour me changer les idées, j’avais décidé d’aller prendre un chocolat chaud à la cafétéria. Il n’était que onze heures donc pas encore l’heure de manger. Ah sacrilège, si je pouvais manger à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit… Croyez moi que je le ferais ! Car plus morfale que moi, tu meurs ! Il n’y a qu’un imbécile sur terre pour vous répéter pendant deux heures des « j’ai faim » toutes les cinq minutes ou moins, suivant le timing. Mais on s’en fout puisque « Yes, I am god ! ».

Désolé, je pars en cacahuète tout seul, revenons à nos moutons. Je m’étais dirigé vers la vendeuse, qui n’avait pas l’air de trop bonne humeur d’ailleurs, pour lui commander ce bon chocolat. Je me mis à penser à des choses bizarres sur cette femme que je ne connaissais même pas et à faire des hypothèses toutes plus idiotes les unes que les autres dans ma tête. Elle aurait pu se faire plaquer par son sixième mari ou son chien aurait pu mordre les bijoux de famille de celui-ci… Ah berk, vision d’horreur là quand même !

Elle me donna bientôt la tendre mixture qui allait me bruler l’œsophage dès la première gorgée. Je le pris à deux mains dans le but de réchauffer ces petits membres mais sans succès. Puis, me dirigeant vers une table libre, je remarquais une demoiselle qui ne m’était pas inconnue. Sans me poser plus de questions, j’allais vers elle et prenais place sans même demander la permission.

DWAYNE : Monsieur étant roi, je me permis d’assouvir mes désirs, tu m’excuseras si ma présence t’importune !

Et j’étais fier de moi, comme le montrait ce beau sourire que j’arborais. Pathétique franchement ! Mais bon, qu’est-ce qu’on s’en fout… Je pris ensuite une première gorgée de mon chocolat que je manquais de renverser en ne faisant pas attention, évidemment. Il n’aurait plus manquer que ça ! Et me reconcentrant sur la situation, je repris la parole quelques instants plus tard, en prenant mon air de psychanalyste, même si je n‘avais aucune compétence dans ce domaine.

DWAYNE :
Alors, raconte moi ce qui t’amène ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 24/10/2010
♛ Age du perso : 27
♛ Échanges : 1233
♛ Avatar : Dianna Agron



Diary
♛ Statut: C'est compliqué
♛ Pour RP: Indisponible


MessageSujet: Re: Pfff, même pas core l'heure de manger ! - PV Lorena   Sam 25 Déc - 21:36

Je n'avais aucun cours ce matin, c'est pourquoi j'en profitais pour faire une halte à la cafétéria, manque de caféine oblige. Personne ne le savait, mais j'étais une véritable caféine-addict, ne pouvant se passer d'un café serré tous les matins - ou presque. Néanmoins, je décidais de me rabattre sur un cappuccino en ce début de semaine, histoire de restreindre les possibles envies de meurtres qui pourraient me traverser la tête si jamais j'avalais un café. Je me dirigeais tout droit vers le comptoir afin de commander ma boisson quand je vis que mes bottes étaient pleines de neige et qu'elles crissaient sous mes pas. En faite, l'ensemble de la salle s'était retourné vers moi un rictus au lèvres. Très drôle, vous verrez quand ça vous arrivera, bande d'attardés ! Ah, ces gosses. Ils n'avaient qu'un an de moins que moi à première vue, mais semblaient beaucoup plus immatures. Non mais ! Je claquais donc vivement des pieds afin de décoller la matière gluante et collante qui s'était agglutinée sous mes chaussures, et arrivais enfin en face de celle qui m préparerait ma boisson chaude, mon cappuccino tant attendu. Je le commandais donc, et tapotais des doigts sur le comptoir en attendant que ma commande soit prête. Je pouvais déja sentir le doux parfum qui se dégageait subitement du gobelet qui arrivait, tout fumant, vers moi. Je réglais puis allais m'asseoir en tachant de ne rien renverser - ça aurait été le comble de la repère, dans ce cas là ! Un seul événement pour me faire remarquer par jour, merci ! Je m'asseyais donc sur une table qui venait juste d'être nettoyée et commençais à apprécier si ce n'est déguster mon breuvage. Ce gout ! Cet arôme si subtil ! Ce doux parfum qui m'envoutait les narines ! Non, nous ne sommes pas dans une publicité, c'est pourquoi je vais m'arrêter là. Sachez juste que cette boisson était une des meilleures que j'ai pu gouter. Je me délectais quand un jeune homme vint s'asseoir à ma table, jeune homme que je connaissais assez bien. " Dwayne ! " Je lui souris, et il s'assit avant même que je lui propose. Quel fou celui-là ! Mais qu'est-ce qu'il était sympa ... Il m'avait bien fait rire lors du premier repas que nous avions partagé à Amsterdam. Un comique de première classe, ce gars. Je vidais mon gobelet lorsqu'il me demanda ce qui m'amenais ici, avec une tête de psychologue à moitié fou mais très sérieux. " Et bien, une envie de caféine - que je n'ai même pas assouvi. Et toi, que viens-tu faire ici ? Tu n'as pas cours ? " Je croyais pourtant qu'il avait un emploi du temps très chargé, et qu'il n'avait que très peu de temps libre.



J'ai appris que les adieux feront toujours mal. Que les photos ne remplaceront jamais le plaisir qu'on éprouvait le moment où elles ont été prises. Que les souvenirs bons ou mauvais feront toujours pleurer & que les moments ne serons jamais aussi forts que les sentiments que l'on éprouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fam-old.1fr1.net/fiches-validees-f20/and-then-an-angel-pa

avatar


♛ Arrivée à Amsterdam : 23/12/2010
♛ Age du perso : 29
♛ Échanges : 217
♛ Avatar : Gaspard Ulliel



Diary
♛ Statut: Célibataire
♛ Pour RP: Disponible


MessageSujet: Re: Pfff, même pas core l'heure de manger ! - PV Lorena   Mer 29 Déc - 1:46

Une envie de caféine ?! Mais quelle idée sérieusement ! C’est pourtant pas bon le café ! Enfin, moi je n’aime pas ça en tout cas ! Oui, je sais, ma maman m’a souvent dit qu’il ne fallait pas dire « c’est pas bon » mais « je n’aime pas ça » parce que « chacun ses goûts ». Bon ok, j’arrêtes là avec ma mère puisqu’elle n’est même plus de ce monde et que je n’ai aucune envie d’avoir des pensées tristes aujourd’hui. Je répondis finalement aux questions de ma chère camarade qui m’avait retourné ma propre question. Stratégie efficace, bravo moussaillon, je vous félicite !

DWAYNE : C’est-à-dire que la fac’ de maths, ce n’est plus vraiment ce que c’était. Les professeurs grincheux ont laissé place à des professeurs qui arrivent avec vingt minutes de retard, les amphithéâtres calmes à un brouhaha infernal… La belle vie est finie pour nous…

Enfin finie pas vraiment en fait puisque le nombre de cours avaient diminué considérablement depuis quelques décennies. La vérité était que j’avais une option particulière qui faisait que j’avais moins de cours que les autres : pas de physique mais de l’économie. Je ne sais même pas si j’ai gagné au change finalement mais bon, le choix est fait maintenant, je ne vais pas revenir dessus ! Mais finalement, je me rendis compte que je n’avais qu’à moitié répondu à sa question. Non, je n’étais pas en cours mais cela n’expliquait pas vraiment ce que je faisais ici. Mais est-ce que j’avais vraiment une explication en même temps ?

DWAYNE : Disons plutôt que j’ai faim mais qu’il n’est pas encore l’heure d’aller au restaurant universitaire, ce qui est assez contradictoire pour moi qui ait tout le temps envie de manger d’ailleurs… Donc je me contentes d’un bon chocolat chaud pour l’instant…

D’ailleurs, si je continuais à parler sans arrêt, ce fameux chocolat n’allait plus être si chaud que cela. J’en portais donc une nouvelle gorgée à ma bouche et cette fois, je ne me brulais plus, coup de chance ! J’avais toujours préféré les boissons tièdes plutôt que brulantes alors ce n’était pas aujourd’hui, à 21 ans que cela allait changer. Soudain, je me souvins d’un anecdote que la demoiselle m’avait raconté quelques jours plus tôt à propos de la caféine et des pulsions que cela lui donnait, ou surtout des envies disons. Je ne pu alors m’empêcher de regarder partout autour de moi. Et lorsque j’eus fini, je pointai un garçon du doigt, le genre geek et puceau quoi.

DWAYNE : Dommage que tu n’es pas cédé à un bon café, je suis sûr que lui il n’attendait que tes doigts autour de sa gorge. Peut-être que ça aurait fait comme avec le crapaud qui se transforme en prince charmant ! T’imagines un peu le truc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Pfff, même pas core l'heure de manger ! - PV Lorena   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pfff, même pas core l'heure de manger ! - PV Lorena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• FRENCHIES AND AMERICANS :: « Learn is important, but having fun when learning is too » :: La cafétéria-


 
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit